Un mois, une école #6 – ENSEA

Choisissez une prépa à taille humaine. Journée Porte Ouvertes le 7 Mars de 9h à 16h.

Un mois, une école #6 – ENSEA

Ecole Nationale Supérieur de l’Electronique et de ses Applications

Salut jeune taupin, lâche quelques minutes ce stylo et cette copie de maths et jette un oeil sur cet article qui te concernes. En effet, aujourd’hui, nous allons discuter (pour la 6ème fois maintenant) de ton avenir. Je suis certaine que tu t’es déjà posé la question de ce que tu ferais après la Ramée et cette présentation est là pour t’aider à faire ton choix en te donnant des exemples plus concrets. On va donc parler maintenant de l’ENSEA, l’école nationale supérieur de l’électronique et de ses applications située à Cergy-Pontoise.

L’école

Comme tu peux le deviner, l’ENSEA est une école d’ingénieur spécialisée dans le domaine de l’électronique mais pas que, on y fait aussi de l’informatique, de l’automatique et des mathématiques appliquées. Cette école délivre un diplôme d’ingénieur généraliste permettant de travailler dans plein de domaine très différent. Créée en 1941 et habilitée à délivrer le titre d’ingénieur depuis 1952, elle est la première grande école d’ingénieur en électronique de la région parisienne.

A l’origine, l’ENSEA était implantée à Clichy et s’appelait Ecole Nationale de Radiotechnique et d’Electricité Appliquée (ENREA). Après une grève de la faim pour l’obtention du statut d’école nationale supérieur, l’ENREA devient l’ENSEA et déménage à Cergy en 1979. L’ENSEA c’est maintenant 7500 alumis et environ 250 nouveaux diplômés par an.

Depuis quelques années elle fait partie de l’Initiative Paris Seine regroupant de nombreuses écoles telles que l’ESSEC, l’EISTI, l’EBI ou encore SUPMECA et maintenant de l’alliance CY Cergy Paris Université.

Mais l’ENSEA ce n’est pas qu’une école, c’est aussi une vie étudiante très forte.

La vie à Cergy et à l’ENSEA

L’ENSEA est située dans l’agglomération de Cergy-Pontoise, c’est le deuxième pôle étudiant d’Ile-de-France avec ses 30 établissements d’enseignement supérieur et ses 20000 étudiants. De plus, il est très facile de se rendre à Paris grâce au 5 gares RER, on y est en 40 minutes à peine. Ce regroupement de nombreuses écoles permet d’avoir une superbe vie étudiante avec de nombreuses soirées, rencontres sportives et autres activités.

Il y a environ 30 associations à l’ENSEA regroupées dans 5 pôles différents : le BDE, le BDA, le BDS, le BDLS et le BDTech. Tu trouveras donc forcément de quoi t’occuper pendant tes trois années à l’ENSEA. D’ailleurs ton arrivée dans cette école commencera par deux semaines d’intégrations organisées par toutes les associations et par l’administration qui te permettront de découvrir tout ce que la vie d’un ensearque peut t’offrir. Cela te permet donc d’avoir une entrée en matière des plus riches et de choisir les assos que tu préfères.

L’ENSEA est également connue pour sa Cave, la meilleure salle de soirée de Cergy (c’est ce que te diront les caveux) où se déroule plusieurs événements d’envergure dans l’année. Certains n’ont un lien qu’avec l’ENSEA mais d’autres concernent toutes les écoles du campus. Pour n’en citer que quelques un : la Cergy Vice et la Cergy Calling, les soirées électro à ne pas manquer, la Parrainage, ta première soirée Cave et bien d’autres encore telles que des LAN, des soirées danse, des JAM…

 

Il y a donc plein d’autres événements qui rythment la vie des ensearques et qui permettent de se changer les idées et de faire autres choses que de suivre les cours, TD et TP. En effet, quoi de mieux que de faire partie d’une association pour apprendre à mener à bien un projet et gérer des événements. Je fais moi-même partie d’associations de l’école, Arena et EnseAsie.

En effet, j’ai été secrétaire à Arena pendant un an, l’asso de jeux de l’école, je devais donc m’occuper de planifier les différents événements et de vérifier que tout était fait en temps et en heure. On organisait tous les mois des LANs avec Arena et il fallait réaliser l’affiche et la communication assez tôt pour faire venir du monde. Je devais également m’occuper de gérer les réunions avec les membres de l’association. De plus, avec Arena, on organise tous les ans un événement d’envergure, une LAN qui dure une journée pendant laquelle on organise des tournois de Smash Bros Ultimate, Guilty Gear ou encore Under Night et du FreePlay. C’est la Lan Archinumérique qui change un peu de format cette année et s’appelle maintenant Cergy Arena. On veut réussir à rendre cet événement ouvert aux jeux de société, aux jeux de rôle et bien entendu toujours aux jeux vidéo. La Cergy Arena se déroulera le 28 mars 2020 à l’ENSEA et c’est ouvert à tout le monde, donc si ça t’intéresse, n’hésite pas à venir y faire un tour.

Arena a également un rôle important pour un autre événement phare de l’école : le ENSEAck, le Hackaton d’électronique. Cette année il s’est déroulé le 24 et le 25 janvier et Arena a proposé comme tous les ans une salle de détente avec des jeux et de la VR.

J’avais un rôle moins important à EnseAsie, j’étais responsable des événements, pour faire simple je regroupait les idées d’événements et je les proposais au reste du bureau. Ainsi, s’investir dans la vie de l’école ça permet de faire des rencontres, d’apprendre des choses qui ne s’apprennent pas en cours et de s’amuser.

Assez parler de la vie associative, parlons maintenant de comment on rentre à l’ENSEA et de quels sont les débouchés.

Comment y entrer ? Qu’est qu’on a à la sortie ?

L’ENSEA offre environ 150 places au CPGE MP, PSI, PC, PT et TSI via les concours Centrale Supelec et Arts et Métiers Paris Tech. Pour les PC il y a 30 places mais c’est rare que cela soit plein. A ça s’ajoute une centaine de places pour d’autres filières, on se retrouve donc dans une promo d’environ 250 personnes.

La première année sert de remise à niveau pour tout le monde afin de pouvoir attaquer sereinement la deuxième année. Tu verras donc les transistors, les diodes et l’étude des semi-conducteurs en générale en électronique. Les transistors sont la brique de base des ordinateurs et des convertisseurs de puissance, ils sont partout. En informatique, tu commenceras par l’apprentissage du C et ensuite tu appliqueras tout ça pour programmer des microcontrôleurs (des Arduinos pour pro). Tu feras aussi du VHDL et tu utiliseras des FPGA (des circuits logiques programmables). En signal, tu verras tout ce qui touche au traitement numérique du signal. Pour finir tu verras beaucoup de chose sur la conversion d’énergie (machines électriques, convertisseurs de puissance…). C’est donc un programme complet qui te permet de voir plein de choses nouvelles.

Au premier semestre de deuxième année (S7) s’offre à toi un premier choix de spécialisation avec les majeures, tu dois en choisir deux parmi quatre : Electronique, Informatique, Signal et Automatique. Cela te permet donc d’approfondir tes connaissances dans le domaine souhaité. Au S8, un nouveau choix s’offre à toi entre la majeur Électronique ou la majeur Signal et une option parmi une dizaine disponible. Cela te permet donc de réaliser le parcours que tu souhaites.

En troisième année tu choisiras une option parmi les suivantes : Automatique et Electronique Industrielle, Electronique, Instrumentation et Bioscience, Electronique et systèmes embarqués, Électronique des systèmes de communications, Informatique et systèmes, Réseaux et télécommunications, Mécatronique et Systèmes complexes et Systèmes et Intelligence artificielle.

Il y a bien entendu des stages et des projets tout au long de ta scolarité, un projet et un stage par an. On peut résumer le déroulé d’un cursus à l’ENSEA comme ci-dessous :

Les débouchés sont très variés et tu trouveras facilement un emploi à la fin de ta troisième année, en effet plus de 50% des étudiants trouvent un travail pendant leur stage de fin d’étude et le taux d’emploi et de 94% 2 mois après le diplôme.

Mot de l’auteur

Rentrée à la Ramée en 2016, j’ai passé mes concours et est intégrée l’ENSEA, je suis maintenant en deuxième année et je compte me spécialiser dans les systèmes embarqués pour travailler dans les domaines de l’automobile ou du ferroviaire. Si tu as les moindres questions tu peux me contacter à salome.wattiaux@ensea.fr, chercher des infos sur le site de l’ENSEA www.ensea.fr et venir au JPO le 7 mars. Tu peux aussi venir à la Cergy Arena le 28 mars 2020 pour t’amuser.

Pour info, j’étais admissible à l’ENSEA sur le concours CentraleSupelec, au Mines Telecom, à CCINP et à e3a.

JPO le 7 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *