Foire aux Questions

Choisissez une prépa à taille humaine.

Posez vos questions à prepa.laramee@gmail.com.

Après deux années de CPGE, puis-je poursuivre dans un cursus universitaire classique ?

Un système d’équivalence vous permet, en parallèle de vos classes préparatoires, de valider un certain nombre de crédits ECTS pour poursuivre directement en troisième année de licence après les 2 ans.

Pourquoi devrais-je choisir une prépa plutôt que d’aller à l’Université ?

Le monde dans lequel nous vivons est un monde complexe. Le cloisonnement en matières (Mathématiques, Physique, Chimie) facilite l’enseignement des notions élémentaires, mais il faut savoir que pour un ingénieur ou un chercheur, ces matières sont intimement liées. Il est donc nécessaire d’avoir des bases solides dans toutes ces matières, et seule la prépa permet cette vision globale. Une licence est beaucoup spécialisée, et ferme plus de portes que la prépa.

On m’oriente vers des prépas intégrées, est-ce mieux qu’une prépa classique ?

Les prépas intégrées sont des formations calquées en partie sur les prépas classiques mais qui se font dans le cadre d’une école ou d’un groupe d’écoles spécifique(s). Ces formations sont donc particulièrement axées sur la nature de l’école dans laquelle vous réalisez cette formation, et sont donc beaucoup moins généralistes que les prépas classiques. La prépa intégrée est donc destinée à vous faire rentrer dans l’école qui vous prépare, mais vous fermera beaucoup de portes.

On me déconseille une petite prépa, que dois-je penser ?

Il est particulièrement regrettable de voir la méfiance de beaucoup de personnes concernant les « petites prépas ».

Pour autant, il ne faut pas se méprendre, les petites prépas offrent un enseignement d’aussi bonne qualité que les grandes prépas. Les prépas les plus prestigieuses ont un fort taux de réussite principalement parce qu’elles recrutent les meilleurs élèves, et non parce qu’elle propose un enseignement de meilleure qualité. Le petites prépa permettent à chacun de trouver sa voie en proposant un accompagnement plus personnalisé pour permettre à tous de réussir. Les petites prépas mettent ainsi en valeur le travail personnel.

Comment la semaine est-elle organisée ?

La vie en prépa est rythmée par 3 plannings :

  • l’emploi du temps
  • le calendrier des Devoirs Surveillés
  • le planning des khôlles

A quoi ressemblent les Devoirs Surveillés en CPGE ?

Chaque mercredi midi, les étudiants travaillent sur un sujet de 4h qui porte sur une des 5 matières (Physique, Mathématiques, Chimie, Français-Philosophie, Anglais). Vous aurez donc environ 1 DS de chaque matière toutes les 5 semaines. Ces sujets sont généralement des sujets de concours adaptés par les professeurs en fonction de l’avancement du programme.

Comment se déroule une khôlle ?

Les khôlles sont des interrogations orales par groupe de 3 étudiants sur 1 heure. Au sein du lycée, les khôlles sont principalement données le midi, sur 1 des deux heures de la pose déjeuner. Chaque étudiant dispose d’une partie du tableau pour réaliser le travail demandé. Ce travail comporte :

  • une partie de cours, souvent une démonstration à refaire ou un principe à énoncer
  • un ou plusieurs exercices qui portent sur le cours de la semaine

Exemple de khôlle

Dois-je forcément demander l’internat ?

Rien n’est obligatoire, mais il est important de prendre en compte le temps de transport qui représente une fatigue et une perte de temps préjudiciables en prépa. L’internat offre un très bon cadre pour étudier sereinement, et reste très abordable.

Quelle place est-elle réservée matières littéraires ?

La formation d’excellence de la prépa réside également dans la qualité de sa formation littéraire indispensable pour les grandes écoles. Même si les matières scientifiques sont essentielles, beaucoup de concours ont de forts coefficients sur l’anglais et le français-philosophie.

L’anglais est enseigné à partir de grands thèmes d’actualités et de culture générale tous passionnants les uns comme les autres. Plus qu’une simple langue, il s’agit de réfléchir sur le monde qui nous entoure.

Le Français est quant à lui enseigné autour d’un thème annuel, qui s’axe sur 3 livres à lire durant l’été, et sur lequel le cours va s’axer. Ces 3 livres permettent de croiser des œuvres philosophiques et littéraires pour réfléchir sur un thème général.

Quelle est le poids des notes en prépa ?

Beaucoup d’étudiants redoutent les classes préparatoires pour les notes. Il faut bien garder en tête, qu’en prépa, vous quitter le système scolaire du lycée. Les notes ne sont que des indicateurs, seules vos performances lors des concours comptent. Il faut donc prendre du recul sur les notes et considérer la richesse des enseignements qui vous sont offerts.

Il est important de faire la différence entre un examen comme le bac et un concours. Un examen est construit de telle sorte que le sujet soit faisable dans le temps imparti. Pour les concours, les sujets sont souvent très longs, de telle sorte que l’on cherche à juger la qualité du travail sur un sujet donné plus que la capacité à finir l’épreuve. Les DS et khôlles sont là pour habituer les étudiants à la notation des concours qui est très différente de celle d’un examen.

A-t-on le temps de manger ou dormir en prépa ?

Bien des légendes existent sur le compte de la prépa. Même si le rythme est soutenu, vous disposez bien évidemment de temps pour manger et vous reposer. Ces deux aspects sont même essentiels pour rester en forme durant ces 2 années. Vous avez toujours au moins 1h pour vous restaurer le midi, et vous êtes libres d’organiser votre soirée pour réviser et faire vos exercices. Par ailleurs un bon sommeil réparateur vaut toujours mieux que de longues heures de révisions improductives. La prépa est un expérience unique : elle permettra à chacun de mieux se connaitre.

L’enseignement en prépa est-il trop théorique ?

La formation d’un chercheur ou d’un ingénieur passe d’abord par de solides bases théoriques qui sont données par les classes prépas. La théorie peut effrayer beaucoup de gens, mais elle reste essentielle pour comprendre le monde dans lequel nous évoluons, et les professeurs sont là pour vous accompagner dans votre travail. Pour autant, la formation expérimentale tient également une place importante en prépa, à travers les travaux pratiques en Chimie et en Physique.

J’ai peur de ne pas supporter la compétition entre élèves ? Dois-je m’engager dans une prépa ?

Les prépas sont souvent dénoncées comme favorisant l’individualisme et la compétition acharnée. Il ne faut pourtant pas s’arrêter à ces stéréotypes. Au contraire, et encore plus dans les petites prépas comme la notre, il existe un esprit d’entraide entre les étudiants dans le cadre des révisions ou des devoirs, qui permettent souvent d’apprendre à travailler en groupe. De plus, dans les petits effectifs, il est peu probable qu’un grand nombre de personnes visent la même école.